Investissement immobilier: pour qui?

Depuis que l’Etat a montré l’exemple en investissant énormément dans l’immobilier ces dernières années, tout le monde a saisi le train en marche, que ce soit les promoteurs ou les particuliers. Ces mesures ont été mises en place surtout pour lutter contre le manque de logements et la montée galopante des prix de l’immobilier.

Pour l’Etat

Pour l’Etat, investir dans l’immobilier coïncide parfaitement avec son programme de lutte contre le manque de logement. Dans ces cas, l’Etat peut créer des logements, mais également des locaux de travail qu’il louera aux entreprises. Il peut s’agir de répondre à un besoin réel comme dans le cas des logements sociaux par exemple ou d’anticiper. C’est souvent le cas quand il ouvre ou améliore une nouvelle voie d’accès que ce soit routière ou ferroviaire vers une ville ou un quartier. Cela provoque en général une hausse remarquable du nombre de la population. Mais pour l’Etat, l’investissement immobilier n’est pas que des dépenses. En fonction des loyers et des accords qu’il passe avec les promoteurs privés par exemple, il obtient généralement un bon retour sur investissement.

Pour les épargants

Après la dernière grosse crise financière de 2008 qui semble encore trainer ses séquelles, beaucoup d’épargnants français ont délaissé le marché financier pour se tourner vers l’immobilier. Posséder quelque chose de concret, qui ne risque pas de disparaitre à cause des caprices du marché boursier est l’une des premières motivations des nouveaux propriétaires. En plus, depuis quelques années, l’Etat a mis en place des facilités d’acquisition, de rénovation ou de construction très attractive. Les propriétaires y gagnent donc que ce soit en investissant dans l’ancien ou dans le neuf. Pensez à trouver un bon agent immobilier. En plus, avec les dispositifs de défiscalisation, il peut même faire des économies ou obtenir un retour sur investissement rapidement.

Pour le locataire

Etre locataire ne signifie pas que ce sera le cas pour toujours. Devenir propriétaire est un luxe, mais c’est un luxe qui est désormais possible avec l’aide des institutions financières et de l’Etat. Il y a par exemple les prêts bancaires qui sont d’excellents leviers pour permettre la construction ou l’achat d’un bien immobilier. Il est même possible d’obtenir un prêt à taux zéro. Ils peuvent également recourir à l’un des dispositifs mis en place par l’Etat comme le dispositif Pinel pour avoir des retours sur investissement. Une fois construite, la maison doit être mise en location, mais le loyer permet de couvrir les emprunts.

Pour les promoteurs immobiliers

Pour les promoteurs immobiliers, l’investissement reste la méthode la plus rentable pour faire évoluer leurs activités. C’est plus pratique s’ils sont propriétaires. Ils ont la main mise sur les immeubles, les locaux et les maisons qu’ils louent et restent maitres de leurs prix de vente ou du loyer. Aussi, de par leurs activités d’agents immobiliers, ce sont surement les mieux placées pour connaitre les besoins des locataires et des nouveaux propriétaires en matière de construction. Pour les investisseurs potentiels donc, qu’il s’agisse de l’Etat ou de particulier, il est pertinent de suivre de près le type d’investissements qu’ils réalisent.

Immobilier, pourquoi acheter neuf ?

Investir dans la pierre est actuellement la meilleure des choses à faire. Si les anciennes maisons séduisent par leurs histoires et leurs architectures, force est de constater qu’acheter dans le neuf reste rentable à ce jour. Les avantages d’un bien immobilier neuf sont nombreux, c’est pour cette raison que les promoteurs incitent le plus souvent les personnes qui disposent d’un budget important à ne pas acheter des anciennes constructions.

Les enjeux d’un bien immobilier neuf

Il va sans dire qu’un bien immobilier neuf dispose de certaines caractéristiques comme le confort et l’économie. Il se peut qu’il ne dispose pas du charme de l’ancien, mais il met en avant le côté pratique et moderne. Contrairement aux idées reçues, prétendant qu’un bien immobilier neuf est toujours plus coûteux qu’un autre qui soit ancien, les nouvelles constructions permettent aux futurs acquéreurs de faire des économies conséquentes. Cela se fait ressentir dans les différents frais. À titre d’exemple, plus la valeur du bien immobilier est élevée, plus le fossé qui sépare les frais de notaire d’un bien immobilier neuf et d’un ancien se creuse.

Profiter de la modernité

Les récentes constructions bénéficient la plupart du temps des dernières normes en vigueur. On peut souligner dans ce cas les normes de sécurité et les règlements relatifs à la protection de l’environnement. En ajoutant un appartement neuf, une personne peut avoir la garantie de bénéficier d’un hébergement fiable que ce soit en termes de confort, de sécurité et même d’isolation ; l’usage des énergies renouvelables comme source d’alimentation étend d’ailleurs disponible au sein des constructions les plus récentes rendant l’habitation écologique et économique.

Des garanties intéressantes pour les futurs acquéreurs

En investissant dans un bien immobilier neuf, l’acheteur bénéficie de toutes les garanties accompagnant la construction. En effet, il y a la garantie de parfait achèvement qui couvre tous les dommages pouvant survenir au cours de l’année qui suit la construction, c’est-à-dire l’achat. Il y a aussi la garantie décennale et la garantie biennale qui joue en faveur de l’acquéreur qui opte pour l’achat d’un bien immobilier neuf. Faire l’acquisition d’un bien immobilier neuf ne donne pas uniquement l’avantage d’entrer en possession d’un bien qui n’a jamais été utilisé, mais offre aussi la possibilité d’être couvert durant une certaine période.

Tout revient moins cher…

En termes de rendement, les biens immobiliers neufs sont fonctionnels et performants. Il n’y a ni travaux de restauration, ni entretien à prévoir lors de l’acquisition, contrairement à une maison ancienne. Tous les besoins de fonctionnement de la maison ont été travaillés pour être économiques et aux normes, il n’y a donc pas de nécessité à optimiser les systèmes déjà mis en place. Qu’il s’agisse d’isolation thermique, phonique ou autres, la gestion des ressources est toujours meilleure au sein d’un immobilier neuf.